Inscription newsletter

Fidèles aux valeurs pepines!

Ce n'est un secret un secret pour personne, Verviers-Pepinster a vécu une saison très compliquée et c'est donc plutôt comme un soulagement qu'aura été accueilli le coup de sifflet final.

Car les huit derniers mois auront été très éprouvant physiquement... et mentalement tant notre club n'aura pas été épargné par les rebondissements, et Dieu sait ce qu'il y en a eu!

Après d'excellents débuts qui laissaient présager de bonnes choses, en une semaine tout bascula pour finalement engager les nôtres dans une longue traversée du désert, la poisse ne quittant jamais plus notre noyau. Dès lors, la plus belle des victoires est sans doute celle d'avoir vu le PRO BC Verviers-Pepinster s'aligner, comme toutes les autres formations de l'élite jusqu'au mois de mai.

Nos joueurs avaient en effet perdu la rencontre face à Alost à la suite d'un acharnement qu'il ne serait pas bon de recoucher ici mais que chacun a encore en tête. C'est donc encore sonnés que les Wolves s'étaient rendus à Louvain pour vivre une soirée que l'on qualifiera de cauchemardesque puisque notre noyau se voyait amputé de son métronome, Justin Stommes pour le reste de la saison.

Un exercice 2016 d'ailleurs placé sous le signe des bouleversements dans l'effectif. Le dominant Darrell Williams ne revenant pas après la trêve hivernale. Celui-ci est numériquement remplacé par Laurynas Mikalauskas. Numériquement seulement car sportivement, son arrivée s'est plutôt révélée comme étant une erreur de casting. Et la valse n'était point finie puisque lui-même se verra remplacé par Vincent Bailey "la bonne pioche" à un moment si avancé dans le championnat. Enfin, Kelvin Parker ne pouvait lui disputer que quelques joutes suite à un problème de visa. Le tout, avec une infirmerie qui ne désemplissait pas non plus! Un équilibre, vous le voyez donc ici, très souvent mis à mal.

Malgré bon nombre de péripéties, c'est notamment aussi parce que notre meute était composée de garçons disposant d'une belle mentalité que le club tout entier a pu aller jusqu'au bout des choses... La rencontre de ce samedi soir est là pour en attester. Nos jeunes louveteaux, à l'honneur pour clôturer cette année, se sont en effet appliqués afin, en plus de faire bonne figure sur le parquet, de défendre jusqu'à l'ultime seconde les valeurs pepines que connaissait et qu'incarnait parfaitement notre coach.

Les points: 20-18, 39-37, 53-59, 62-74

Kaluanga 0 (2rbs); Hazard 10 (4rbs, 2ass); Madgen 11 (6rbs, 2ass); Scotland 0 (2rbs); Moris 11 (5rbs, 2st); Enobakhare 13 (7rbs, 2st, 3bl); Jadin 9 (2st, 4ass); Stas 0 (1rb, 2ass); Torreborre 8 (2rbs, 2ass).

Informations supplémentaires

Retour en haut